Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Christophe BERNARD

Fin janvier 2016, j'ai pu constituer un groupe pour participer à un atelier permettant la résolution de problèmes en équipes.

Monsieur Jean-Yves Guinemer* m'avait proposé d'essayer un jeu original, s'appuyant sur la méthode PAT-Miroir: Diapason(c).

Nous nous sommes mis d'accord sur le sujet que nous pourrions traiter dans le cadre du Pôle Carrière de la Société des Ingénieurs Arts et Métiers.

 

(*Jean-Yves Guinemer est gérant de la société AKHALI et associé de la société ELIOS)

 

Diapason et PAT-Miroir: résolution de problèmes en équipe

Nous avons défini deux projets:

Projet P1: prise de poste / Finalité: réussir sa prise de poste en 100 jours.

Projet P2: 1ère mission de conseil / Finalité: mener à bien et au meilleur rapport qualité/prix le contrat signé.

Mais avant d'aller plus loin, voici une présentation de Diapason(c) et de la méthode PAT-Miroir faite par Jean-Yves Guinemer:

a"DIAPASON, outil très simple et agile fondé sur la méthode PAT-Miroir pour encourager la PAT-Miroir Attitude.
Une méthode outillée qui résultent de plus de 30 années avec 500 cas d'applications. Efficace et rapide.
PAT Miroir est une méthode participative redoutable d'efficacité pratique qui permet de :

  • Lancer
  • Accélérer
  • Déployer
  • Débloquer
  • Déminer
  • Sécuriser
  • Accompagner
  • Suivre
  • Évaluer 

des projets compliqués et complexes. Et les projets deviennent de plus en plus complexes. Un seul expert ne détient plus tout le savoir. Un dirigeant doit s'appuyer sur plusieurs points de vue pour décider.
Un directeur financier voudra toujours plus de diminution des coûts, un directeur qualité exigera toujours plus de qualité ! La solution : où est-elle ?

DIAPASON en est le couteau suisse ou opinel, complément qui permet de lancer ou déverminer le démarrage et/ou déminer le cours d'un projet.

A partir des "PAT" (Peurs, Attraits et Tentations possibles) révélés et vus en miroir, il ressort une représentation commune (ou un fonds commun d'évidence) et des préconisations d'actions partagées.
Les Peurs sont des freins à main généralement bloqués qui empêchent toute avancée, évolution d'un individu ou d'une organisation.

DIAPASON, jeu sérieux de plateau très pragmatique permet d'aller en un temps record de la pensée au plan d'actions. "Toute action a une pensée pour ancêtre (R Emerson dixit)"
La première séance dure 3 heures et fait participer l'équipe (jusqu'à 32 personnes en même temps - gain de temps et moins de divergence de points de vue grâce au partage synchrone !). 
Les séances suivantes sont de plus en plus rapides grâce à l'expérience acquise et à le réflexe de la PAT-Miroir Attitude.

Par le jeu, il est possible de faire beaucoup et plus légèrement. Le jeu tue le nous collectif défensif pour co-construire le nous collectif offensif sans agressivité, somme optimisée des "Je".

Des applications possibles de PAT Miroir :

  • Définir et porter une nouvelle offre sur le marché
  • Gérer les changements en les conduisant efficacement
  • fusion de deux services au sein d'un organisme
  • développement informatique en impliquant les usagers
  • changement de responsable
  • améliorer la sécurité de sites dangereux
  • concevoir un produit ou un service nouveau
  • faciliter la prise de service d'un nouveau dirigeant
  • réussir les 100 jours, le rêve pour la prise de poste en conscience
  • revoir la gouvernance d'une organisation
  • projet de RSE
  • Fédération des équipiers pour construire une équipe de rêve
  • .......

Apprendre à s'écouter, coopérer et décider ensemble par la proposition de préconisations dont l'application est décidé par le responsable et en connaissance de cause. Dans tous les cas un référentiel commun est défini, fonds commun d'évidence qui permets un partage de la vision et de la finalité.
Maitrisez la gestion des risques, gérer les objectifs (coûts, qualité et délais en gardant en tête l'éthique relationnelle comprenant une excellente communication avec facilités et simplicité."

Si vous voulez en savoir plus sur la méthode PAT-Miroir Développée par l'UTC: cliquez ICI.

 

Je vais maintenant vous présenter le déroulement de cet atelier et de l'usage de Diapason(c).

Si l'on reprend le projet P1:

Prise de poste.

  • La finalité du projet est de réussir sa prise de poste en 100 jours.
  • Pour avoir un effet "Miroir", les joueurs se prendront alternativement le rôle de l'entreprise et le rôle du salarié.
  • Les joueurs autour de ce projet étaient un ancien DRH et des salariés en recherche de poste.

Le jeu se déroule en 8 phases et se termine par un plan d'actions pour décider "qui fait quoi". 

Phase 1

Phase 1

Phase 1:

Chaque joueur va rédiger sur différentes cartes des items PAT (Peurs, Attraits et Tentations) en se mettant à la place alternativement de l'entreprise (Acteur A), puis du salarié (Acteur B).

Chaque joueur remplit donc 6 cartes:

  • 1 carte Peurs pour l'acteur A et 1 carte Peurs pour l'acteur B
  • 1 carte Attraits pour l'acteur A et 1 carte Attraits pour l'acteur B
  • 1 carte Tentations pour l'acteur A et 1 carte Tentations pour l'acteur B

Ces cartes sont positionnées sur la table de jeu (comme le montre la photo ci-dessus).

Phase 2:

Chaque joueur note chaque carte, afin de hiérarchiser les idées et commencer à converger.

Phase 3:

Cette phase est importante, car elle permet à chaque participant d'échanger et de partager les constatations issues des résultats de la phase 1 et 2.

Phase 4

Phase 4

Phase 4:

Chaque joueur va comme pour la phase 1 remplir des cartes.

Le principe de cette phase est de transformer les peurs en dangers et précautions à prendre pour les éviter.

Je vous invite a regarder l'image du plateau issu de la phase 4, rempli avec les cartes Peur-Danger-Précaution.

 

Mais... Stop:

J'arrête ici la description des autres phases, pour vous donner envie d'utiliser la méthode et en tirer le meilleur profit.

Diapason et PAT-Miroir: résolution de problèmes en équipe

Ce qui a vraiment plu aux participants:

  • En une demi-journée, un problème complet a été traité...
  • Le temps "passe vite": le côté "jeu" y est certainement pour quelque chose.
  • La méthode permet très rapidement de converger: beaucoup d'idées au départ et à l'arrivée un plan d'action partagé par tous.
  • Ce jeu permet à tout le monde de participer.
  • Le rôle de l'animateur est déterminant pour la réussite de l'atelier.
  • Tous les participants envisagent sérieusement d'avoir recourt à la méthode lors des prochains conflits ou problèmes complexes dans leur service et/ou entreprise...
  • Une grande originalité dans l'approche associée à une efficacité constatée.

Aussi, si vous êtes intéressés, je vous invite à contacter Monsieur Jean-Yves Guinemer.

Diapason et PAT-Miroir: résolution de problèmes en équipe

Commenter cet article