Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le VSM (Value Stream Mapping) recense l'ensemble des activités (à valeur ajoutée et sans valeur ajoutée), nécessaires à la transformation des matières premières et informations en produit et/ou service acheté par le client.

 

Le VSM comporte 4 grandes étapes: la deuxième étape est:

 

2- Cartographier l'état actuel:

 

Après un temps de formation aux principes du Lean, le groupe de travail réalise un diagramme de la situation actuelle.

 

Pour cela, il se rend sur le terrain pour recueillir les informations nécessaires, afin d’utiliser des données mesurées plutôt que des suppositions ou opinions.

 

Il relève en particulier l’ensemble des opérations du processus et pour chacune d’elles :

  • Les temps de travail
  • Les temps d’attente
  • Les stocks et en-cours
  • Les modes de manutention
  • Les problèmes HSE et contraintes ergonomiques
  • Les mouvements de matières, hommes et outillages
  • Les flux

 

Au terme de la phase d’observation, le groupe réalise la cartographie du processus, d’abord à la main (avec papier kraft, post-it et feutres).

 

Cette cartographie permet de visualiser de manière globale le processus de création de la valeur, en séparant les tâches avec et sans valeur ajoutée et en mettant en relief les sources de gaspillages. Le groupe  identifie ainsi un maximum d’opportunités d’amélioration.

 

En groupe, cette cartographie sera faite à la main. C'est le pilote qui fait le dessin (c'est un excellent moyen de comprendre les flux).

VSM---image-2.PNG VSM---image-5.jpg

Exemples de représentation d'un atelier et de ses flux

 

Pendant la décomposition de chaque étape du process, on recueille les données dans un tableau (appelé data box) de ce type:

 

VSM - image 4

 

Dessiner sa cartographie => Lire la suite

 

RETOUR